C’été un jeudi aprčs midi j’été inviter a un mariage d’un membre de ma famille et j’attendais mon frčre pour m’y emmener en voiture car la salle des fętes se trouver un peu loin, a la maison on a pas de tel fixe alors je part souvent au taxiphone du cartier et du coin j’ai un peu sympathiser avec le mec qui y travaille et qui est un des amis de mon frčre, et ce jour la je suis sortie bien sur pas avec les vętements de la fęte, je porté une sorte de kechabia ; celle que porte les femmes voilé ici a Alger. Mais je ne porte pas de voile c juste pour ne pas me faire remarque dans le cartier quand je porte des vętements court ou męme pour sortir faire quelques course dans les environs, alors j’ai téléphoner a mon frčre et il m’as dis qu’il aurai un peu de retard, alors en attendant j’ai discuter avec le mec du taxiphone et il m’as demander si j’aller a un mariage ou une fęte et a moment donner et il m’as dis si j’aller dans cette tenu je lui dis que je porte une robe par dessus il m’as demander de la lui montrer il n’y avait personne dans le magasin et d’ailleurs au cartier aussi mais il y avait seulement son ami avec lui un petit voyou du cartier je crois, bon au début j’été un peu retissant mais il a un peu insisté, naďveté ou inconscience je l’es fait, ma robe été trčs courte et un peu décolleté, le matin męme je suis aller chez la coiffeuse et je me suis bien maquiller, il m’a demander de me retourner et je l’es fait ,alors son copain c’est approche de moi et il m’as dis si mon rouge a lčvre avait un goűt j’été plutôt détendu il c’est coller moi et il m’as dis qu’il voulez y goűte j’ai un peu pris ça a la rigolade alors avec ça lange il m’as laîche les lčvres bon je l’est un peu repousser c’été drôle et excitant en męme temps a un moment donner il m’as embrasser j’été un peu gčne surtout que je ne le connaisse pas et que le mec du taxiphone nous regarder il c’est mis a maître ses main partout sur moi je n’oser pas lui dire non alors je me suis laisser faire jusqu\’ŕ ce qu’il mettent ça main pardessus ma robe je l’est repousser il a cru que j’été gčne a cause de l’endroit puis l’autre s’est mis a descendre le rideau de magasin mais a aucun moment je me suis méfier ni eu peur, il on commencé a me dire de me laisser faire mais a aucun moment il m’on brusqué ni quoi que ce sois j’été plutôt en confiance c’été drôle et amusent, je savait que je les exciter alors j’en profité l’autre garçon a son tour m’as demander de l’embrasse mais avec lui c’été plutôt torride alors je me suis laisser aller il avait ses main au niveau de ma taille et petit a petit il descende vert le bas la il a soulevé ma robe jusqu’ŕ la taille et il m’as touche les fesse c’été que des caresses mais je porté une culotte j’été pręte a aller plus loin mais son copain le voyou été derričre moi et il me perler d’une manier un peu vulgaire du style t’es bonne je veut t’enculer..

A l’époque j’étais un peu enrober alors j’avais de grosse fesse et il n’a pas hésiter a me le dire et a le redire a mainte fois ça me déranger, je crois qu’il n’as pas supporte que j’embrasse son copain aussi, la il est venu par derričre et il s’est lui aussi a me touche mais je me suis ressaisi et je les est repousser tout les deux la l’autre qui été derričre moi ma prise par la taille est a essayer de me plaque contre une cabine puis il c’est mis a me toucher un peu partout en me déshabillant un peu Et a réussit a maître ça main par dessus ma culotte męme si je me laisser faire je l’est empęché il commence a devenir un peu lourd alors j’ai décider de partir, puis mon portable a sonné c’été mon frčre qui me demander de le rejoindre devant la maison dans une heure, je ne pouvais plus resté mais avant de partir il m’ont demander si j’aller revenir et pour m’en débarrasse j’ai dis oui, alors je me suis rhabiller et j’ai remis ma kéchabiaet j’étais pręte a partir quand il se sont regarder la il se sont parler a l’écart je n’est pas entendu ce qu’ils se sont dit. L’un d’entre eux m’as dis : je veux te montrer quelques chose. Je ne comprenne plus ce qui se passer au tour de moi puis m’as prise par les cheveux jusqu’au bureau j’avais un peu peur de la suite, il m’as plaque contre le bureau pendant que l’autre m’enlever ma kechabia la il me dis : met toi a genou !
J’ai dis pour quoi ? Avec presque un haire naďf.
Répond : met toi a genou et laisse toi faire, j’exécute
Alors il sort son pénis il étais un peu poilu et assez épais mais pas trop long.
Il me demande de lui sucer, alors moi gčne je refuse
La il me dis : si tu lčche pas je vais te faire mal ! Je comprenais plus rien.
J’avais tellement peur que je l’es fait. La il me la mis dans la bouche en me l’on foncent bien fort jusqu’ŕ ce que je n’arrive plus a respire et l’autre en me tenant toujours par les cheveux en me fessai des mouvements de va et viens avec ma tęte, puis s’arręte, me ramčne jusqu’au bureau et me plaque violemment su le ventre, soulčve ma robe m’enlčve ma culotte et en profitent pour me maître la main entre les fesse, je leurs disais d’arręter mais il ne voulez rien savoir, j’avais les gambes qui trembler et je ne panser qu’a une chose partir ça devenais plus que désagréable .ils me déshabillčrent complčtement et se mettent a me toucher les seins a me pincer le bout puis m’allonge par terre j’avais chaud et je transpiré beaucoup et eux aussi ; et continuer toujours a me caresser et avec son sexe il a parcouru tout mon corps jusqu’au vagin la il aller me pénétrer et ça sans capote il savais que je ne voulais pas alors l’autre m’a pris les mains et me serrent bien fort tout en c ontinuent a me toucher les sein et me pincer les tétons, je n’avais plus le choix alors je serré les gambes et je l’es męme supplier j’avais les larmes aux yeux, je leur disent que j’étais encore vierge alors il me dis : laisse toi aller et je serai trčs doux avec toi grosse pute. Ils me donnent des petites frappes sur les cuisses pour essaye de m’écarter les gambes mais je ne suis pas laisser faire et il ont finis par comprendre ça .c’étais un soulagement pour moi mais ce n’étais pas encore fini, je me suis relever la il ont commencer a maître leurs main sur mes fesse ça commencer ça m’exciter un peu et petit a petit il m’enfoncer leurs doits dans mon cul avec de la salive ça passer bien je me suis allonger sur le ventre toujours sur le bureau et il s’est mis a me pénčtre par derričre doucement puis au fur et a mesure il accéléré le rythme jusqu’ŕ ce qu’il m’encule bien fort et au moment d’éjaculer il c’est mis au niveau de mon visage pour m’éjaculer dans la bouche puis il m’as demander d’avaler c’étais une grande découverte pour moi, je panser que c fini mais l’autre m’as dis : a mon tour écarte moi ce gros cul !
J’ai lui disais non mais en réalité j’en redemander avec lui des le début c’est du fort et a chaque pénétration il retiré son sexe entičrement en fessent des mouvements de vas et viens, pendant que l’autre me toucher les seins de l’extase quoi ! a un moment je me suis retrouve a sucer le sexe de l’un pendant que l’autre me prenne par derričre Ça a fini par me plaire vachement, et malgré les douleurs je prenais vraiment du plaisirs ça n’as pas duré trop longs temps a peine une demi heures, une fois fini je me rhabiller et il me demande de leurs laisser ma culotte et que je la récupérer une fois de retour et il a insister sur le mot retour mais au fond il savait que je n’aller pas revenir alors pour qu’ils en soit sur il ont commence a m’enlever quelques bijoux que je porter pour la fęte.
L’un d’entre eux me dis : tu vas les récupérer ce soir quand tu reviendra.
Je lui réponds que je ne pourrai pas revenir ce soir.
Alors il me dis : je te les rendrai quand que quand tu reviens
C’était plus que des bijoux pour moi ils ont appartenu ŕ ma mčre qui est morte ressemant et ils avaient une trčs grande valeur sentimentale, alors je devais les récupérer.
Je suis parti avec comme une boule au ventre en ne sachent plus comment j’aller récupérer mes biens sans me faire encore abuser par ses deux pervers.
On est jeudi soir le mois de juin je rentre d’une petite fęte de mariage avec mon frčre en voiture et je lui dis de s’arręter devant le taxiphone de son copain, (et qui pour rappelle pour ceux qui n’ont pas la premičre partie de mon histoire vécu avait abuser de moi lui et son copain Mohamed avec qui j’ai eu ma premičre pénétration anal puis m’as pris mes bijoux ętre sure que je reviendrai ).la je sort de la voiture et je vais vers une cabine pour ne pas éveiller les soupçons de mon frčre Mohamed me rejoint pendant que le pote a frangin va vers lui et l’occupe un peu dehors, la je lui demande de me rendre mes biens et comme vous en doutez il refuse ! Et me propose un marché c’est de venir passer une nuit avec lui, j’hésite un peu mais au point ou j’en suis-je ne peu que dire oui, alors rendez vous est pris pour demain a 19h.
Je dis ŕ ma famille que je vais dormir chez ma meilleur ami qui habite le cartier et je lui demandai de me couvrir auprčs de ma famille.
Vendredi aprčs midi je me prépare pas trop sexy un pantalon bien serre noir qui met en valeur mes hanche et mon gros derričre bien rebondi et un t-shirt moulant blanc un peu transparent, et comme je l’est déjŕ dis et sans me venter bien sur ! J’ai des formes généreuse une trčs forte poitrine 95D et je suis assez ronde au niveau de mes fesses,
Je sort il est 19h15 je suis un peu en retard en marchant je vois un grosse berline bleu en m’approchant je vis Mohamed assis devant et un autre garçon que je ne connais pas il s’appellera Samir je m’approche de la vite et il me demande de monter a ma grande surprise il y avais aussi le pote a mon frčre Nabil derričre il démarre et pendant tout le trajet on discute un peu et la discussion tourne vite vers le sexe. Ca me dérange un peu surtout qu’il parle de moi comme si j’étais un objet mais d’un autre coté cela m’exciter un peu, je demande ou va-t-on et ils me réponde vers Blida (rappelons que cet histoire ce déroule en Algérie), c’est a plus de 50km d’Alger mais il roule trčs vite, arriver on monte dans la cage d’escalier et Samir me confia que cet appartement appartient a ces parent et qu’il l’as mis dans un état d’insalubrité inimaginable une fois renter je vis de mes propre yeux l’état des lieu, il me proposa gentiment de l’aider a faire le ménage car ses parents devra i rentrer le lendemain, je l’aida un peu puis je me dirige vers la cuisine et j’entreprend de faire la vaisselle qui s’est entasser depuis bien quelques jours je crois !la Samir inconnu pour moi heures avant s’approche de moi par derričre et me dis merci dans l’oreille je senti son pénis qui se redresser coller contre mes fesses, les deux autres étais sortie pour acheter de quoi dîner, il est prés de 20h45 ils revienne les mains remplis de sachet plain de bouf et de boisons alcooliser , on a dîner dans la joie et la bonne humeur puis vient l’heure de l’apéritif, et ne s’en prive pas et me demande de boire avec eux, je n’avais jamais bu auparavant mais je refuse mais je compris vite leurs intension en voulant me faire boire il croyait que je serai plus facile. quelques verres aprčs tout le monde se lâche et l’ambiance est détendu sauf moi je n’arręter pas de panser comment se déroulerai la fin de la soirée la Mohamed sort une boite de préservatif j’étai assise entre les trois et de temps en temps. Une main venait se maître sur mes hanches, la discussion tourne autour du sexe la il me pose des questions sur mes préférences sexuelle je leur répond que je suis inexpérimenté dans ce domaine et que ma premier pénétration c’étais avec Mohamed hier et j’étai toujours vierge la il me répond plus pour longtemps cela volait tout dire sur leurs intensions .
Mohamed le plus bavard d’entre aux me demande de leur faire un strip-tease mais Nabil leurs dit qu’il veut lui-męme me déshabiller et bien sur moi je n’avais rien a dire. Puis Mohamed me prend par le bras me relčve suivi par Nabil et m’emmčne au milieu du salon en me disant vient ma beauté, Samir ne voulait pas y participer il reste sur le canapé a nous regarder l’un se plaça derričre moi pendant que l’autre commence a m’embrasser en mélangent bien ça langue avec la mienne je n’opposer aucune résistance je savais qu’il aller le faire que je veuille ou non alors autant en profiter aprčs tout ce n’est pas toujours qu’on se retrouve avec trois hommes rien que pour sois alors je me laisse faire Nabil m’enleva le haut pendant que Mohamed me déboutonne le pantalon je n’étais plus qu’en string blanc et mon soutien gorge blanc a sorti je fessai mine de dire non arręter mais l’expression de mon vagin bien mouiller par l’excitation que me procurer cette situation me disais : laisse toi faire tu a envie coquine ! . Mon soutif dégrafer mon string descendu je me retrouve a poil devant ses trois pervers Nabil pris en charge mes sein bien tendu avec leur bout bien dilater pendant que l’autre met pour la premičre fois dans ma vie ses doits bien chaud sur mon vagin et prend en charge mon clito puis décide de se déshabiller tout les trois devant moi a ma grande surprise le plus grand pénis étais celui de Samir bien tendu tel un matraque et bien gros d’une épaisseur formidable qui me donner envie de le maître dans ma bouche, mon ręve se réalisa les deux me prenne par la main chacun d’un cote et s’installa sur le canapé m’agenouille et me demande de leur sucer tout les trois avidement je commence par le plus gros j’ai du mal a le maître dans ma bouche alors je le léché telle une sucette et il m’enleva la tęte de son sexe avant qu’il éjacule puis c au tour de Nabil son sexe est aussi gros mais pas trop long je n’aurai pas de mal avec lui puis viens le tour de Mohamed lui c plutôt long trčs long et fin j’avais trois sexe rien que pour moi tous aussi différent l’un que l’autre, puis arrive l’érection la il me pose par terre et décide de m’éjaculer sur la bouche et demande a ses copains de le faire eux aussi je refuse en leur disant catégoriquement non mais il me prend par les cheveux pendant que Nabil me tien les main il éjacule puis les autre ils étaient au bort de l’explosion, une décharge puis deux puis trois puis.. Jusqu’a ce que ma bouche soit bien rempli j’aller m’étouffer avec ça j’avais trois sorte de sperme dans ma bouche et partout sur mon visage et bien sur j’ai avaler toute cette décharge bien gluante. Je me relevai pour aller me laver le visage et en revenant leur pénis étai bien endormi a ma grande déception, il parler de moi et se demander qui d’entre eux m’emmčnera le premier dans la chambre en gros comme une petite fille que ses parents décide encore pour elle, et la ils voulaient décider qui aller me prendre ma virginité, je m’oppose a cette discussion et je leur dis que c a moi de décider, Mohamed me répond : c soir c moi qui décide de ce que tu dois faire et avec qui tu vas niké grosse pute. Samir s’oppose et répond : maintenant qu’elle a goűter au trois sexe elle a le droit de décider lesquelles elle veut pour se premier fois et aprčs on la prendra chacun notre tour, il savait que j’avais un penchant pour son pénis a lui.
La Mohamed viens vers moi je suis toujours nue me prend par la taille et me demande lequel tu veux je ne sais plus quoi dire mais j’ose lui avouer mon penchant pour Samir la il me prend par les cheveux il me dis : mais elle est gourmande notre pute, tu va voir salope je vais t’enculer a mourir jusqu’ŕ te tuer pétasse. Ses mots ne me toucher plus ça m’exciter encor plus d’entendre ses obscénités.
Il m’emmčne jusqu’au canapé me touche les seins les fesse en s’attardent sur ma fente pour y glisser un dois puis me le remet dans la bouche un dois puis deux puis quatre dans ma bouche en męme temps je m’allonge sur le dos la il donne une petite frappe sur les fesse je fis comme si ça me fessé mal alors il me frappa encore je hurle comme une folle puis il se mettent tous a taper les fesses avec leurs main bien chaude et humide puis Nabil m’écarta les fesses bien fort pour qu Mohamed puisse y maître son dois puis deux jusqu’ŕ ce que je hurlai de douleur avec un petit mélange de plaisir il m’enfonça son doits bien for dans mon anus Samir décida d’arręter ma souffrance et m’emmena dans la chambre, il m’embrasse comme un dieu puis me caresse les sein pour ensuite me lâcher entičrement le corps jusqu’au pied il s’installe a cote de moi sur le lit et mis ça main sur mon vagin puis mon clito et le caressent bien doucement, la il s’allonge sur moi m’écarte les gambes prend son gros sexe en main et me pénétra doucement je gémissais et je soufflai pour ne pas avoir mal et crier fort la son saxe entra en moi entičrement avec beaucoup de difficulté car mon vagin n’étai pas trop dilater quelques mouvements de va et viens plus tard la douleur ce transformât en un plaisir inouď que j’ai pu ressentir pendant plus de 10mins je sentais son sexe gonfler de plus en plus en moi et avant il me demanda il pouvait se soulager en moi d’un geste de la tęte je lui fis un oui avec un sourire il m’enfonça entičrement son sexe jusqu’ŕ ce que je sente ses testicule touche la porte de me sexe, un coup violent puis deux puis trois. huit coup bien fort pour décharger ça semence dans mon ventre, et quelques moments de plaisir et quelques petites goűtes de sangs sur le drap et voila enfin perdu (bon j’avais que 17et demi !!).
Samir s’allonge ŕ cote de moi souffle un bon coup et me demande si ça m’a plus je lui est répondu que j’en voulais encore tellement c’étais trčs bon mais réponse que je ne voulais surtout pas entendre : garde en pour mes potes. Je lui demande de rester un peu avec moi mais il sort sans me répondre déçu par ça réaction je sort aprčs lui, la je trouve Mohamed qui nous attend devant la porte je crois qu’il nous a un peu regarder pendant nos ébats par le trous de la porte, la il me prend par la taille et donne une tape sur les fesses en me disant si il m’a fait jouir ; je ne lui répond pas la il me dit : alors pétasse tu me répond ou il faut que je te frappe plus fort ce gros cul de pute . Je le pousse et je part il me rattrape dans le couloire me pose par terre et me plaque contre le sol tout en me touchant les sein avec une main et avec l’autre prend son sexe et me l’enfonce dans mon vagin violemment j’ai l’impression de me faire violer j’étai fatiguer mais lui ne voulais rien entendre je le supplier de me lâcher mais rien ça l’exciter encore plus Nabil arrive dans le couloire assiste a la scčne et lui dit de m’emmener dans la chambre, il retire son sexe de moi c’étai comme un soulagement pour moi ; la il me porte les deux en męme temps jusqu’au lit je dois vous avouer qu’ils ont eux du mal a me porter pourtant je ne suis pas aussi lourde que ça, enfin allonger sur le lit Mohamed dis :je vais t’enculer a mort tu vas voire pétasse. Puis Nabil me demande si je sais ce que ça veut dire une double pénétration. Je répond non. Mohamed : je vais te maître mon gros sexe dans ton petit vagin et lui vas essayer d’écarter ton gros cul pour t’enculer par derričre et tu vas ętre comme un petit sandwich entre nous et on te mangera tout en bouchon tes petit trous .je ne sais quoi leur répondre l’idée de me faire prendre par deux hommes m’exciter beaucoup mais j’avais peu d’avoir mal, et bien sur j’ai eu plus que mal il m’on littéralement défoncer je me suis mise a 4pattes l’un s’est glisser par dessus et m’autre par dessous j’avais mes seins sur le visage de Mohamed et il n’as pas hésiter a me mordre me pincer a plusieurs reprise ce qui m’exciter tout en me fessent mal pendant que l’autre me pénétré par derričre en faisant des mouvement de vas et viens extręmement violent mais il utiliser des capote cela faciliter la tache je venais de perdre ma virginité et avoir une double pénétration le męme soir, moi qui n’ose męme pas draguer un homme męme si il me plais vraiment, avant je n’est eu qu’un seul petit copain, et je n’aurai jamais imaginer une telle situation m’arriver a moi sois disons une fille de bonne famille. Bref je hurler tellement j’avais mal surtout par devant mon vagin aller se déchirer tellement il y aller for je sentais leurs testicules se toucher et il s’encourager mutuellement ; ils se disaient : plus fort ! Défonce la plus fort !
Au bout de quelques minutes ça a commençai ŕ me plaire je suis mise a leurs dire moi aussi plus fort ! Encore !
Et avoir deux beaux et gros sexe dans le ventre n’été pas si mal que ça, la viens le moment fatal une double éjaculation l’un avec capote l’autre sans mais je sentais quand męme les sexe vider en moi leurs semences épuiser les deux hommes s’allonge a cote de moi et leurs deux sexe se fessaient tout petit maintenant il étais plus de 3h du matin et ils se décide enfin de s’endormir.
Réveiller a 7h du matin épuiser je ne sentais plus mes jambes ni mon cou une douleur atroce, je décide de prendre une douche, réveiller par le brui Samir dormait a cote vient me rejoindre et me demande s’il peut prendre une douche avec moi je n’est pas pu refuser aprčs tout c le seule qui prend la Paine de me demandé la permission avant de passer a l’acte tout nue sous la douche il me fit des caresses partout sur mon corps et s’attarda sur mes seins m’embrase sur le coup puis sur la bouche la il me dis : tu est magnifique ce fut le seule compliment de la journée et du moins le meilleurs et de la meilleur personne, puis sort de la douche, je me suis rhabiller et préparer pour partir aprčs une nuit agitée, 12h tout le monde est réveiller et pręt a partir la je demande a Mohamed d’honorer ça promesse et de me rendre mon bien , la il me dis : mais qu’elle promesse, tu parle de quoi ? J’avais une envie de pleurer j’étais impuissante devant ce pervers et voyou, en me voyons dans cette état Samir intervient el lui demande de se comporter en homme et me rendre mon bien, Mohamed dit : mais j’ai une derničre envie, c’est de t’enculer ici contre la porte, et contre toute attente Samir s’approche de moi me dis : laisse toi faire, il me déboutonne mon pantalon m’enlčve mon t-shirt le soutif puis le string tout y passer et me revoilŕ a la case départ il m’emmčne par la taille jusqu’ŕ la porte et me plaque violemment met sa main dans ma bouche doits aprčs doits puis m’écarte les fesse m’enfonce bien fort ses trois doits a la fois avec lui c’est tout de suite un plaisir inouď, puis s’est retirer Mohamed s’approche sort son pénis déjŕ bien bandant me pénčtre quelques coups bien violent puis ressort son pénis au tour de Nabil avec lui c’est plus calme puis il me demande de lui sucer j’exécute Mohamed ramasse mon string par terre et éjacule dessus puis le donne a Nabil pour y éjaculer, la je me rhabille devant eux je ramasse mon soutif puis Samir me demande de le lui laisser comme souvenir j’accepte j’ai les seins a l’haire et je suis reparti sans soutif avec me téton a l’haire puis Mohamed me demande de maître mon string, je lui est dis qu’il étais plain de sperme il me répond met le en me donnant des tapes bien forte sur mes fesse je le met avec dégoűt.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.7/10 (15 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Ma première fois , 4.7 out of 10 based on 15 ratings